Je fais un don !
fermer

Où nous opérons

RD Congo

(c) CIDRI

La République démocratique du Congo est aussi grande en superficie que l’Europe occidentale. Cet immense pays possède de nombreuses ressources naturelles, beaucoup de terres agricoles, une immense biodiversité et la deuxième plus grande forêt tropicale, après l’Amazonie.

Près des trois quarts des 60 millions d’habitants vivent avec moins de 2 dollars par jour. L’agriculture est l’activité économique la plus importante pour les Congolais.

En 2020, 1,3 million d’hectares de forêts ont été perdus, avec des conséquences néfastes pour l’environnement telles que la perte de biodiversité et pour des millions de personnes dont les moyens de subsistance sont menacés.

50%

Moins de 50 % de la population a accès à une eau potable gérée de manière sûre.

15,9 millions

Entre 2001 et 2020, 15,9 millions d'hectares de forêts ont été perdus en RDC

Join For Water est active dans 3 provinces de la RDC : Ituri, Tshopo et Kwilu.

La province d’Ituri se trouve au nord-est, sur la rive occidentale du lac Albert, avec l’Ouganda de l’autre côté. Dans cette province, un conflit interethnique qui a duré de 1999 à 2007 a entraîné la mort de plus de 50 000 personnes. Depuis fin 2021, les conflits ont repris. La capitale provinciale, Bunia, a connu une véritable explosion démographique en raison de l’afflux de réfugiés et ne peut pas répondre à la demande d’infrastructures d’eau potable supplémentaires.

Dans la province d’Ituri, outre à Bunia, Join For Water travaille également dans la commune de Nyamavi, qui se situe dans le bassin de la rivière Semliki. Cette zone souffre de la déforestation, de l’exploitation minière, de la pollution et aussi de conflits violents.

La province de la Tshopo possède encore une vaste forêt tropicale primaire et les rivières Tshopo et Lindi se jettent dans le fleuve Congo. L’érosion et la pollution due à l’exploitation minière sont désastreuses pour les zones forestières et les cours d’eau. La déforestation visant à libérer des terres pour l’agriculture constitue une menace supplémentaire. Join For Water se concentre sur les communautés vivant dans la région de Bafwasende.

Une grande partie de la zone d’Idiofa dans la province de Kwilu est constituée de savane. De nombreuses rivières y coulent, comme les affluents du Kasai et du Kwilu.  Malgré leur présence, la population n’a qu’un accès limité à l’eau (potable). Dans la ville d’Idiofa, l’approvisionnement en eau est difficile. De plus, certaines sources d’eau disparaissent, notamment à cause de la déforestation.

DR Congo Tshopo regenwoud
La RD Congo possède une énorme richesse en ressources hydriques et forestières… (c) Harald van der Hoek

Activités

L’association continue par ailleurs à travailler au développement des infrastructures d’eau potable dans les districts de Bunia et à la professionnalisation de leur gestion. Dans ce domaine, le CIDRI est notre partenaire expérimenté depuis 1989.

Nous mettons à jour les plans de développement des bassins hydrographiques et travaillons avec les organisations locales à la défense et à la protection des sources et rivières, ainsi qu’à l’utilisation durable de l’eau et des terres.

Join For Water s’engage dans l’agroforesterie avec les agriculteurs et protège les zones où se trouvent les sources en les plantant d’espèces d’arbres indigènes. Dans les écoles, les élèves reçoivent une éducation environnementale.

Les berges des rivières sont protégées et certaines zones de la forêt tropicale sont restaurées ou protégées afin qu’elles puissent jouer leur rôle d’écosystème de manière optimale. L’exploitation durable de la forêt tropicale et la construction d’infrastructures d’eau potable sont également des composantes essentielles des activités menées à Tshopo et Kwilu, respectivement avec les partenaires Tropenbos RDC et Faja Lobi.

Join For Water publie des recherches et des expériences sur les écosystèmes aquatiques, l’utilisation des ressources, la protection des droits, etc. BOS+ est un partenaire important dans ce domaine.

 

Antécédents

Join For Water est active en République démocratique du Congo depuis 1982. Le choix s’est porté sur le Nord-Est, sur la province de l’Ituri. L’approvisionnement en eau potable est une compétence nationale, mais les zones éloignées de la capitale risquent d’être laissées pour compte. Le CIDRI (Centre d’initiation au développement rural en Ituri) a été créé en 1984 et est toujours le partenaire de Join For Water. En Ituri, nous avons construit conjointement plus de 10 grands systèmes d’eau potable, dont la plupart fonctionnent toujours.

La bonne gestion des systèmes est progressivement passée au premier plan. Les comités d’eau potable, composés d’usagers, sont chargés des inspections et des réparations, de la collecte des contributions et de la représentation des usagers.

Entre 2003 et 2008, Join For Water a également travaillé dans la région du Kivu. Les ONG locales ont partagé leurs connaissances et leur expérience pour améliorer la qualité des infrastructures, protéger les sources d’eau et fournir de meilleurs services à la population. En raison du climat d’insécurité, Join For Water a toutefois dû quitter la zone.

 

Nos partenaires en RD Congo

Actualités

Unir les forces pour l'eau à Bunia

Obtenir de l'eau potable au robinet n'est pas aussi facile qu'ici. Les familles doivent faire leur part...

En lire plus
16 km

de tranchées à creuser.C'est une longue distance à creuser à la main

17

nouveaux kiosques ont été installés à Bunia

Plus d'actualités

Actualités

La population, véritable propriétaire du système d'eau potable de Mahagi

À Mahagi, au nord-est du pays, le réseau d'eau potable avait grand besoin d'être étendu. La population locale a été fortement impliquée

En lire plus
20

Meer dan 20 jaar al werkt het drinkwatersysteem in Mahagi

Plus d'actualités

Agissez pour la RD Congo

Avec votre soutien, vous protégez les ressources en eau en RD Congo et assurez de meilleures conditions de vie à la population. Avec nos partenaires béninois, vous créez des opportunités importantes pour les hommes et la nature. Votre don fait une réelle différence !

Je fais un don