Je fais un don !
fermer

Où nous opérons

Burundi

(c) Landry Mudugu

Le Burundi, situé dans la région des Grands Lacs, a connu une forte croissance démographique au cours des dernières décennies et est l’un des pays les plus pauvres du monde. La majeure partie de la population vit de l’agriculture de subsistance sur les nombreuses collines du pays.

Comme ailleurs, la croissance démographique, la déforestation et l’agriculture intensive ont entraîné une dégradation des sols et de l’environnement. Par conséquent, le Burundi est exposé à la sécheresse, aux inondations et à l’érosion.

En outre, le Burundi est très en retard sur les ODD en matière d’eau potable et d’assainissement.

40%

Plus de 40 % de la population rurale n'a pas encore accès à de l'eau salubre à moins de 30 minutes, aller-retour.

47%

Le Burundi a perdu 47 % de sa surface boisée entre 1990 et 2005.

Témoignage

La source est maintenant mieux aménagée, mais il semble que la zone protégée autour du captage ne soit pas encore assez grande.

Rose Minani de Muhanza – Burundi

Les zones dans lesquelles la rivière Kajeke, qui traverse la ville de Bujumbura, et la rivière Mucungwe, qui se jette dans le lac Tanganyika, trouvent leur source constituent le champ d’action de Join For Water et de ses partenaires. Nous travaillons dans les communes de Bubanza et Isare, au nord et à l’est de Bujumbura.

La région est confrontée à la sécheresse, à la pollution de l’eau, à des phénomènes météorologiques toujours plus extrêmes et à des inondations. Les zones d’écosystème déclinent ; elles doivent être protégées pour que l’eau reste disponible en quantité suffisante.

Le manque d’installations sanitaires et d’un réseau d’approvisionnement en eau bien entretenu entraîne une mauvaise qualité de l’eau. De ce fait, les maladies causées par l’eau sont encore fréquentes.

 

Burundi school latrineblok
AVEDEC et Join For Water équipent les écoles de latrines écologiques. (c) Katrien Van Hooydonk

Activités

Le reboisement avec des espèces indigènes, l’agroforesterie et les mesures contre l’érosion protègent les écosystèmes afin qu’ils demeurent productifs : eau propre, nourriture, eau pour l’agriculture, absorption des pluies excessives, etc. Les partenaires Greening Burundi et ASREEBU ont déjà une grande expérience dans ce domaine.

Le développement des infrastructures d’eau potable et la professionnalisation de la gestion constituent un deuxième domaine d’action. L’eau sera acheminée depuis les sources situées dans les collines jusqu’aux communes pour les habitants, les écoles, les centres médicaux, etc. En outre, Join For Water promeut des latrines écologiques à la maison comme à l’école.

AVEDEC, notre partenaire depuis 2008, est une association possédant une connaissance approfondie de la politique et spécialisée dans l’eau potable, l’assainissement et l’hygiène.

Les organisations locales, les gouvernements, les communautés, les écoles, etc. reçoivent un soutien et une formation sur les « droits des eaux », sur la gestion durable des systèmes, sur la défense et la protection des ressources en eau et des rivières.

L’Université du Burundi est chargée de poursuivre les recherches sur la protection et la conservation des ressources en eau et la gestion des eaux et des sols.

 

Antécédents

Join For Water est active au Burundi depuis 1997, même si la situation est souvent difficile en raison de l’impact des conflits internes. La population a d’autant plus besoin de soutien.

Dans les provinces de Ngozi, Gitega, Karuzi et Bujumbura Rural, de vastes travaux ont déjà été réalisés en vue de la protection des sources, de l’aménagement de systèmes d’eau potable, de la réhabilitation des points d’eau potable, de la construction de blocs de latrines dans les écoles et les lieux publics…

Le fil directeur était toujours la gestion intégrée des ressources en eau et l’accompagnement des gouvernements et des organisations locales en vue d’une bonne gestion des services.

En raison de la guerre civile, le Burundi compte de nombreuses familles vulnérables dont le chef est une veuve. Ces familles ont reçu un soutien supplémentaire pour la création d’un jardin potager, un système de collecte d’eaux pluviales, un feu de cuisson plus performant et un peu de volaille ou quelques chèvres.

Nos partenaires au Burundi

Actualités

Une pépinière pour protéger les zones où naissent les sources

Avec le concours de notre partenaire burundais AVEDEC, une pépinière a été créée à Isale, où 72 essences d'arbres indigènes seront cultivées. Au total, 8 000 arbres y seront plantés.

En lire plus
72

72 essences d'arbres indigènes sont cultivées

Plus de nouvelles

Agissez pour le Burundi

Avec votre soutien, vous protégez les ressources en eau au Bénin et assurez de meilleures conditions de vie à la population. Avec nos partenaires béninois, vous créez des opportunités importantes pour les hommes et la nature. Votre don fait une réelle différence !

Je fais un don